Lapin

Lapin aux pruneaux

Ingrédients: 

4personnes
  • 1 lapin ou 4 à 6 cuisses ou râbles (boucherie Colruyt)
  • 100 g de lardons fumés
  • 250 g de champignons
  • 3 carottes
  • 3 branches de persil frais
  • 2 branches de céleri blanc
  • 4 oignons rouges
  • 200 g de pruneaux dénoyautés
  • 2 tranches de pain d'épices (sans sucre perlé)
  • 1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
  • 3 dl de vin rouge
  • 3 c. à soupe d'huile d'olive
  • 5 baies de genièvre
  • 1 c. à café de thym séché
  • 1 c. à café d'herbes de Provence
  • 1 feuille de laurier
  • sel et poivre
  • liant instantané pour sauces (facultatif)

Au préalable: 

15 min
  1. Coupez les oignons rouges en morceaux.
  2. Coupez les carottes en dés.
  3. Émincez les champignons.
  4. Coupez le céleri blanc en petits dés.
  5. Tartinez le pain d’épices de moutarde.

Préparation: 

La veille (1 h 10 min) 

  1. Faire cuire les lardons dans une casserole à revêtement antiadhésif pendant 5 min, sans matière grasse. Réservez-les hors de la casserole.
  2. Versez l’huile d’olive dans la même casserole et faites-y revenir les morceaux de lapin de tous les côtés, durant 5 min. Ajoutez le pain d’épices tartiné de moutarde, le thym, les herbes de Provence, le laurier, les baies de genièvre, le vin rouge et 3 dl d’eau (la viande doit être juste recouverte de liquide). Salez, poivrez et laissez mijoter pendant30 min, à couvert.
  3. Intégrez les morceaux d’oignons rouges, de champignons, de carottes, de céleri blanc et les lardons. Poursuivez la cuisson durant 20 min, à couvert.
  4. Joignez les pruneaux dénoyautés à la préparation et laissez mijoter pendant 10 min.

Le jour même (15 min)

  1. Réchauffez la préparation à feu doux. Si nécessaire, épaississez la sauce avec du liant instantané. Ciselez le persil et garnissez-en votre lapin aux pruneaux.

Présentation

Servez avec des pommes de terre nature ou de la purée de céleri-rave.

Conseil

Le vin peut être remplacé par de la bière brune (une bière de table, par ex.).

 

Temps de préparation: 

1 h 40 min

Le compagnon idéal